Les Heures d'Henri VIII

Les Heures d'Henri VIII Mars : Taille, f. 2r

Page précédente

Mars : Taille, f. 2r

Mars, le mois qui marque le début du printemps, annonce cette fois un travail bien réel, qui a lieu en plein-air. Le travail typique pour le mois en question, comme illustré ici, est la taille de la vigne. Deux travailleurs taillent les ceps débarrassés de leurs feuilles, tandis qu’un troisième attache les sarments sur une sorte de tonnelle. Un quatrième ouvrier, qui nous tourne le dos, répare une clôture en bois. Au premier plan se trouve un tonnelet de vin, également en bois, un rafraîchissement qui est sans doute le produit de la récolte de l’année précédente. Les travailleurs sont habillés commodément avec de simples doublets, vaguement attachés sur le devant. Les deux hommes situés au centre de l’image portent des chausses couleur lie-de-vin ou violettes, et ont leurs tibias protégés par des jambières blanches. Les deux hommes se trouvant aux extrémités gauche et droite n’en ont pas et portent quant à eux des chausses blanches.

La maîtrise exceptionnelle que Poyer a de la perspective est tout aussi évidente dans cette scène de paysage. Les poutrelles horizontales de la tonnelle, qui en coupent d’autres à angle droit, se trouvent orientées vers un point de fuite se situant à l’horizon. La clôture derrière les trois travailleurs est parfaitement parallèle au plan de l’image. Poyer utilise des astuces visuelles supplémentaires qui contribuent au sentiment de profonde perspective que procure la miniature en question. Le bleu du ciel devient presque laiteux quand il rejoint l’horizon. Les collines pentues passent du vert pâle au bleu clair au fur et à mesure qu’elles s’éloignent du spectateur ; leurs détails se brouillent et deviennent indistincts.

Les personnages figurant dans les marges autour du calendrier proprement dit commencent, à gauche, avec saint Albin, un évêque (1er mars), les Quarante saints martyrs de Sébaste, suggérés par les multiples auréoles visibles derrière les deux personnages masculins (9 mars), la Messe de saint Grégoire (pour la fête de saint Grégoire, le 12 mars, en rouge), et saint Longin (15 mars). Sur la droite se trouvent saint Benoît (21 mars) et sainte Hélène, avec la couronne impériale et le sceptre (sa fête, célébrée normalement le 22 mai, a été inscrite ici, par erreur, le 31 mars), et l’Annonciation (25 mars, en bleu).

Le signe zodiacal est Aries, le signe du Bélier.

Roger S. Wieck.
Conservateur des Manuscrits du Moyen Age et de la Renaissance
The Morgan Library & Museum


We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x