Bible moralisée de Naples

Bible moralisée de Naples f. 8v (Gn 3, 1-6)

Page précédente

f. 8v (Gn 3, 1-6)

« Ici vient le serpent si decoit eve et adam per le fruit que dex lor / avoit donee »

De part et d’autre de l’arbre du Bien et du Mal autour duquel deux serpents à tête humaine s’entrelacent, Eve mange le fruit défendu, alors qu’Adam se saisit la gorge d’une main, geste qui signifie qu’il s’est rendu compte de sa faute. On renverra le lecteur à l’interprétation du péché d’Adam et Eve analysé plus haut. On se souviendra que la Bible de Naples qui avait écarté les amants homosexuels de la Bible de Vienne, utilise une image qui sera reprise dans les Bibles en trois volumes. On relèvera au passage que le principal lien qu’utilise le diable pour tirer en Enfer ces deux coupables, « et deable les enlace de ses laz et par col et par boche et par rains et par iambes et par piez », celui qui les lie par les reins, est le fin drap du lit de ces deux amants.

Yves Christe
Université de Genève
Marianna Besseyre
Centre de recherche sur les manuscrtis enluminés, Bibliothèque nationale de France
(Extrait du volumen de commentaires Bible moralisée de Naples)


We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x