Grandes Heures d’Anne de Bretagne

Grandes Heures d’Anne de Bretagne f. 64v, L’adoration des Mages

Page précédente

f. 64v, L’adoration des Mages

L’étable est représenté exactement comme dans la peinture de la Nativité. Les trois rois arrivent l’un derrière l’autre. Le premier, qui offre l’or, est déjà agenouillé devant l’Enfant ; il a retiré sa couronne en signe de respect et l’a curieusement passé dans son bras gauche. Son beau profil de vieillard chauve a toute l’apparence d’un portrait. Le second porte l’encens ; le troisième nègre comme le veut la tradition, apporte la myrrhe. Suite nombreuse où l’on distingue un personnage monté sur un chameau. Coucher de soleil. Nos « crèches », aujourd’hui encore, sont composées à peu près de même. Elles se rattachent, comme cette peinture, à la scène correspondante des mystères.


We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x