Les Heures de Jeanne Ire de Castille, Jeanne la Folle

Les Heures de Jeanne Ire de Castille, Jeanne la Folle f. 56v L'Annonciation

Page précédente

f. 56v L'Annonciation

L’archange Gabriel, qui maintient déployées ses spectaculaires ailes aux couleurs brillantes, descend devant Marie pour lui transmettre la bonne nouvelle. Sainte Marie, avec un manteau d’une intense couleur bleu outremer, est agenouillée, conformément au modèle créé par Giotto. La Vierge apparaît comme un modèle de piété pour le spectateur. Elle est aussi représentée comme un reflet des pratiques dévotes contemporaines. Elle pose légèrement sa main gauche sur son épaule, montrant ainsi son trouble ; sa tête se tourne légèrement vers l’ange, avec les yeux baissés, soulignant son humilité, qualité qui est renforcée par le fait qu’elle est agenouillée. Sur elle plane l’Esprit Saint, sous la forme d’une colombe dont le corps émet une grande luminosité circulaire qui entoure et nimbe la tête de la Vierge. L’art médiéval accueille la représentation de la troisième Personne de la Trinité depuis le IXème siècle. Dans ce cas, l’artiste a créé une image d’une beauté et d’une élégance exquises. Pour souligner l’importance de la scène, deux anges soutiennent une grande toile verte fourrée, comme un baldaquin, ce qui produit un aspect royal de brocard doré, formant une broderie de trois grenades unies, nouvelle allusion trinitaire et symbole classique de la vie éternelle. Quelques objets qui entourent Marie font référence à sa perpétuelle virginité comme la jarre de céramique italienne bleue et blanche avec une fleur de lys et le sac fermé. La rosace ronde couverte par une vitre au-dessus de la porte pourrait être considérée comme un autre symbole de virginité. La position des deux personnages principaux, la Vierge et l’archange, correspond à celle qui est déjà apparue dans l’art italien du début du XIVème siècle, comme dans l’Annonciation de Giotto (1305) de l’arc de triomphe de la Chapelle Scrovegni de Padoue. Sous l’influence du mysticisme, Sainte Marie se montre sous un jour tendre, beau et gracieux. L’Annonciation est généralement la scène qui ouvre le petit office de la Vierge dans les livres d’heures. Les lettres dorées qui sortent de la bouche de l’archange Gabriel invitent le dévot à la prière et l’aident à atteindre une intense intimité spirituelle avec la Mère de Dieu.

We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x