Atlas Vallard

Atlas Vallard Europe et Afrique du Nord
Page précédente

Europe et Afrique du Nord

Il s’agit d’une carte de l’Europe et des régions limitrophes, bien connues depuis la plus lointaine Antiquité, qui suscite cependant une série de remarques. C’est, comme presque toutes les autres, une copie de carte nautique, qui ne présente qu’une toponymie côtière. Des villes situées à l’intérieur, comme Paris ou même Londres, ne sont pas représentées, et même dans la minuscule île de Malte on n’indique pas la capitale, Medina ou Imdina, située au centre de l’île, mais seulement Marsasiset, c’est-à-dire Marsamxett ou Marsamuscetto, une des baies entre lesquelles sera construite la nouvelle capitale, La Valette, après le grand siège de 1565 par les Turcs. L’unique exception que nous avons détectée est Rome, signalée par une petite légende en noir juste au nord de Naples (indiquée en rouge), de même que les ports les plus importants. Les seuls pays qui portent un nom sont des îles ou des péninsules, comme Irlandia, Iselandia, Norouaga et Suécia ; des lettres dorées signalent de même en Méditerranée Maillorca, Corcia (Corse), Sardinia, Cicillia, Cãdia (Crète), Rodia (Rhodes) et Chipra, et dans la mer Baltique Gotlanda.

Luís Filipe F. R. Thomaz
Directeur de l'Institut d'Etudes Orientales de l'Université Catholique de Lisbonne
(Extrait du volume de commentaires Atlas Vallard)
 

We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x