Le Bréviaire d'Isabelle la Catholique

Le Bréviaire d'Isabelle la Catholique f. 132r, Sémeï insultant David

Page précédente

f. 132r, Sémeï insultant David

Une miniature de vingt-quatre lignes sur la largeur des deux colonnes, montrant Sémeï insultant David et lui jetant des pierres (II R 16, 5-13) avec l’inscription, Semei, au-dessus de lui. 2 R(e)g 16, inscrit dans l’angle inférieur droit, fait référence au texte biblique relatant l’incident, comme dans l’image illustrant le psaume 26. Le texte raconte comment cet homme maudit David, lui jetant des pierres ainsi qu’à tout son entourage, le traitant d’« homme de sang ». Cet épisode eut lieu à l’époque de la rébellion d’Absalon contre son père David. David, à cheval, empêche ses proches de répondre par la violence à l’attaque de Sémeï. Ainsi dit-il à Abisaï : « Laissez-le faire ; car le Seigneur lui a ordonné de maudire David ». À droite du rocher, un homme, peut-être Absalon, arrive à cheval suivi de soldats. Nicolas de Lyre fait référence à cet incident. Mise à part l’influence de ce dernier auteur, il est possible que l’épisode de Sémeï ait été connu des artistes du Bréviaire et de leur instructeur par le biais des manuscrits du Speculum humanae salvationis, où il est utilisé comme préfiguration du Christ moqué par les soldats et du Couronnement d’Épines, et des Concordantiae caritatis, où ses paroles sont mises en parallèle avec la réponse du Christ à la question posée par Pierre (Mt 18, 21-22) : « Seigneur, pardonnerai-je à mon frère toutes les fois qu’il péchera contre moi ? le ferai-je jusqu’à sept fois ? Jésus lui répondit : Je ne vous dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois ». Sémeï insultant et jetant des pierres à David illustre le psaume 38 dans le Bréviaire d’Éléonore du Portugal ; cette miniature est la seule dans ce manuscrit où se fait sentir l’influence du commentaire de Nicolas de Lyre. Cette page s’orne d’un encadrement de la première catégorie avec des acanthes blanc argenté, des fleurs et des fruits sur un fond jaune doré rehaussé de points d’or.


We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x