Les Très Riches Heures du Duc Jean de Berry

Les Très Riches Heures du Duc Jean de Berry Fol. 5v - Le mois de Mai

Page précédente

Fol. 5v - Le mois de Mai

Frères de Limbourg

Le char du soleil traverse le ciel de Taureau en Gémeaux. Seigneurs en houppelandes et gentes dames vêtues de robes « vert gai » — de celles que le roi faisait distribuer aux dames de la court — ceints de couronnes ou colliers de feuillage, vont chevauchant pour fêter le premier mai. On y reconnaît les fiancés du mois d'Avril à leurs parures: pectoral d'or à pendants et écharpe de corail. Lui est ici vu de dos, monté sur un cheval gris au harnais inscrit du voeu « Vie, vie, vie ». Au centre, un autre chevalier se retourne vers la belle en cornette. Des sonneurs à la livreée du duc de Bourbon (parti de rose et de gris, avec le badge de l'Ordre de l'écu d'or de Louis II de Bourbon bien reconnaissable) ouvrent la marche. Ils jouent de la chalemie et de la sacque-boutte, sorte de trompette à coulisse. Très sonore, la chalenie, instrument à vent au pavillon évasé, ancêtre du hautbois, s'utilisait en plein air, lors des processions. Derrière les arbres, on aperçoit les toits de Paris avec la tour carrée du Châtelet pourvue d'une échauguette, les toits de la Conciergerie, la Tour de l'Horloge et le Palais de la Cité.

We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x