Les Très Riches Heures du Duc Jean de Berry

Les Très Riches Heures du Duc Jean de Berry Fol. 48v - Tierce: Annonce aux bergers

Page précédente

Fol. 48v - Tierce: Annonce aux bergers

Frères de Limbourg
 
Au premier plan, un groupe de pauvres bergers déguenillés lève les yeux vers l'apparition angélique que l'un d'eux, tirant sur le chaperon de son camarade et pointant le ciel après avoir lâché sa houlette, leur désigne. La scène se répète à mi-distance avec deux autres bergers. Le joueur de cornemuse à bourdon d'épaule, vu de dos, gourde à la ceinture, semble répondre à sa façon au concert des anges qui jouent du luth, du tambour porté en bandoulière, de la chalemie et de la vièle, tandis que, dans la lunette, cinq autres anges à mi-corps entonnent le Gloria de leur partition. Chaperons sur la tête et arbres dépouillés indiquent la saison d'hiver. D'une fontaine ménagée dans une anfractuosité de rocher cascade un ruisseau où viennent s'abreuver des moutons miniatures. Le dos des bêtes est marqué de rouge ou de bleu selon leur propriétaire. Bethléem au loin a l'apperence de la ville de Poitiers, l'une des capitales de Jean de Berry, dont se reconnaissent le clocher de l'église Saint-Hilaire, la tour Maubergeon, donjon du palais comtal cantonné de tours rondes, et l'ancien beffroi disparu.

We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x