Béatus de Ferdinand I

Biblioteca Nacional, Madrid




Cote: Ms. Vit. 14-2
Date: c. 1047
Format: 360 x 268 mm
624 pages, 114 miniatures
Relié en peau tannée à sec
Volume de commentaires en couleurs (312 p.) rédigé par Joaquín González Echegaray (Instituto de Investigaciones Prehistóricas), Manuel Sánchez Mariana (Biblioteca Histórica, Universidad Complutense de Madrid) et Joaquín Yarza Luaces (Universidad Autónoma de Barcelona)
« Quasi-original », édition première, unique, numérotée et limitée à 987 exemplaires certifiés par notaire
ISBN: 978-84-88526-02-1

Béatus de Ferdinand I Biblioteca Nacional, Madrid Biblioteca Nacional, Madrid

Cote: Ms. Vit. 14-2
Date: c. 1047
Format: 360 x 268 mm
624 pages, 114 miniatures
Relié en peau tannée à sec
Volume de commentaires en couleurs (312 p.) rédigé par Joaquín González Echegaray (Instituto de Investigaciones Prehistóricas), Manuel Sánchez Mariana (Biblioteca Histórica, Universidad Complutense de Madrid) et Joaquín Yarza Luaces (Universidad Autónoma de Barcelona)
« Quasi-original », édition première, unique, numérotée et limitée à 987 exemplaires certifiés par notaire
ISBN: 978-84-88526-02-1





Volume de commentaires

Béatus de Ferdinand I Biblioteca Nacional, Madrid


Ce livre présente chacune des enluminures du codex accompagnées de leurs respectives citation de la Révelation. Les commentaires sont signés par le Professeur Joaquín Yarza. La plus vaste étude jamais menée sur le manuscrit de ce Béatus. 

Format: 280 x 380 mm
Pages: 312
Illustrations: 138
Langue: espagnol
ISBN: 978-84-96400-23-8

SOMMAIRE:

Del editor a lector

Prólogo
John Williams

Beato de Liébana y su mundo
Joaquín González Echegaray (Director del del Instituto de Investigaciones Prehistóricas)

La tradición de los Beatos y el Beato de Fernando I y Sancha
Manuel Sánchez Mariana (Director de la Biblioteca Histórica, Universidad Complutense de Madrid)

La ilustración del Beato de Fernando I y Sancha
Joaquín Yarza Luaces (Universidad Autónoma de Barcelona)

Las miniaturas
Joaquín Yarza Luaces

Índice de las miniaturas
Índice





Description

Béatus de Ferdinand I Biblioteca Nacional, Madrid


Le Béatus de Ferdinand I et doña Sancha fut enluminé par Facundus pour les rois de Castille et Léon dans la bibliothèque desquels il resta jusqu’à leur mort. Les Commentaires de l’Apocalypse de Beato de Liébana furent copiés et enluminés pour la majorité des monastères du nord de la péninsule ibérique entre le Xe et le XIe siècles. Cependant, le Béatus de Facundo est le seul (à l’exception possible du Béatus de las Huelgas) qui fut copié pour les rois de Castille et Léon : Ferdinand I et doña Sancha. 

Facundo signa le manuscrit seulement en tant que scriptor, mais aucun autre nom n’apparait qui fasse référence à l’enlumineur, de sorte qu’il est possible que ce soit aussi à ce même copiste que revienne le superbe travail d’enluminure du codex.

Ses fastueuses images marquent le commencement de l’une des plus prodigieuses traditions iconographiques de toute l’histoire de l’art occidental. Ses couleurs violentes, ses dessins étranges et son atmosphère onirique exercent une véritable tyrannie sur l’imagination: qui les a vus une fois ne les oubliera jamais.

Dans l’ensemble, le codex est l’un des plus beaux de la miniature espagnole et des béatus, bien sûr, autant pour la rigueur du dessin, son syncrétisme entre le maintien du passé et l’ouverture vers le présent, que le soin presque classique pour l’ordre et la structure de la composition et l’utilisation de la couleur, capable de créer des effets chromatiques avec une apparence d’ambiances diverses, toujours d’une grande élégance et dotés d’une solennité sévère, différent de tout le Haut Moyen-Âge. De plus, dans aucun des béatus l’or n’abonde comme dans le Béatus de Ferdinand I. 

Selon le professeur John Williams, le Béatus de Ferdinand I pourrait bien être le plus élégant des Commentaires. De plus, c’est un des mieux conservés, car il fut gardé dans la collégiale de San Isidoro de León jusqu’à ce que Felipe V, lors de la Guerre de Succession, le réquisitionne et l’envoie à la Bibliothèque royale. Finalement, il fut intégré aux fonds de la Bibliothèque nationale. 



Commentaires en ligne
Béatus de Ferdinand I
Biblioteca Nacional, Madrid





“Foi uma agradável surpresa receber o seu Beato de Fernando I e Sancha. O trabalho a que dedicou a vida é merecedor dos maiores elogios e dos agradecimentos de quantos no mundo aman os livros. A sua colecção vem acumulado autênticos tesouros bibliográficos, e este ocupará na nossa biblioteca um lugar de honra.”

José Saramago, Nobel Prize in Literature




We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x