L'Apocalypse de Val-Dieu

Apocalypse. 14ème siecle. f. 21v · Le Dragon transmet son pouvoir à la Bête de la mer - L?Apocalypse de Val-Dieu

Page précédente

f. 21v · Le Dragon transmet son pouvoir à la Bête de la mer 

Une autre créature monstrueuse semble assister le Dragon dans ses persécutions qu'il inflige aux hommes : une Bête à sept têtes et dix cornes, telle un léopard, surgit de l’eau avec chaque tête armée d'une bouche sanglante. L’une de celles-ci, située en bas à droite de son cou, a les yeux clos et représente « une de ses têtes comme blessée à mort ». D’après la plupart des commentaires, cette Bête symbolise l’Antéchrist qui n’est pas spécifiquement mentionné dans le texte de l’Apocalypse, mais est cité dans les Épîtres de Jean. Le Dragon donne un sceptre à la Bête pour lui déléguer son pouvoir. Debout auprès d’un arbre sur une petite île, Jean observe avec effroi les deux créatures monstrueuses. L’iconographie est très proche de celle du modèle anglais dans le détail des postures de Jean et des animaux, dans l’arbre près de Jean et le bateau abritant un homme, qui passe sur la mer devant la Bête. La scène se détache sur un fond diapré violet.

« Je vis ensuite monter de la mer une bête qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. Et la bête que je vis était semblable à un léopard, et ses pieds étaient comme les pieds d’un ours, et sa gueule, comme la gueule d'un lion ; et le dragon lui donna sa force et une grande puissance. Et je vis une de ses têtes comme blessée à mort ; mais cette blessure mortelle fut guérie, et la terre entière fut dans l'admiration, à la suite de la bête ». (Ap. 13, 1-3)

We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x