L'Apocalypse en Français

L'Apocalypse en Français La septième coupe, f. 52v (Ap. 16, 17-18)

Page précédente

La septième coupe, f. 52v (Ap. 16, 17-18)

C'est le moment où Dieu se souvient de Babylone pour lui donner la coupe où bouillonne le vin de sa colère. L'illustration de la séquence a été reportée au f. 52v, près du témoin installé à son pupitre. Vers une mandorle où apparaît le Christ du Jugement, montrant ses plaies non sanglantes, se campe un roi en armure qui lève dans un geste provocateur le hanap d'or rempli de la colère de Dieu, qu'il vient de recevoir. Figure de la puissance du monde, ce roi symbole du pouvoir de la Grande Cité et de l'Antéchrist est accompagné de trois soldats armés de lances puissantes aux lames finement décorées. Les sombres visages grimaçants de ces guerriers infernaux et les emblèmes – une tête d'ours et une hure de sanglier – ornant le bouclier et les ailettes de l'un d'eux confirment leur appartenance aux forces du Mal.

Marie-Thérèse Gousset et Marianne Besseyre
Centre de Recherche sur les Manuscrits Enluminés, BnF
(Extrait du volumen de commentaires Apocalypse 1313)

We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x