Psautier Anglo-Catalan

Psautier Anglo-Catalan f. 5v, psaume 1 Heureux l'homme qui n'a point marché dans le conseil des impies

Page précédente

f. 5v, psaume 1 Heureux l'homme qui n'a point marché dans le conseil des impies

L’illustration de ce psaume représente le chemin du juste, qui est récompensé et celui du méchant qui est puni. Sous un arc à trois feuilles, Jésus-Christ, assis entre deux anges, montre le livre de la Loi et désigne le texte à l’aide d’une plume pour instruire « l’homme qui n’a pas suivi le conseil des impies » (v. 2, Sed in lege Domini voluntas eius // Mais qui a ses affections dans la loi du Seigneur). En haut, au milieu, sous les personnifications du Soleil et de la Lune, Jésus-Christ montre du doigt la scène du livre de la Loi (v. 2, in lege eius meditabitur die ac nocte // il médite cette loi jour et nuit), tandis qu’il tire sur la tunique de l’homme pour l’écarter du chemin des méchants. A droite est représenté le chemin que l’homme devra éviter, celui des pécheurs et du siège pestilentiel (v. 1, Beatus vir qui non abiit in consilio impiorum et in via peccatorum non stetit et in cathedra pestilentie non sedit // Heureux l’homme qui n’a point marché dans le conseil des impies, qui ne sést pas arrêté dans la voie des pécheurs et qui ne s’est point assis dans la chaire de pestilence). La chaire de pestilence est représentée par un personnage d’aspect royal qui tient une épée, assis sur un trône derrière lequel un démon lui donne des conseils. Un groupe d’hommes debout devant lui, lui offre des présents. Dans la moitié inférieure de cette illustration est représenté le dieu d’un fleuve avec une cruche d’où jaillit un torrent d’eau près d’un arbre fruitier (v. 3, Et erit tanquam lignum quod plantatum est secus decursus aquarum quod fructum suum dabit in tempore suo // Il sera comme un arbre planté près d’un cours d’eau, et qui donnera son fruit en son temps). Au centre, une tête de grandes dimensions souffle de la poussière en l’air, ce qui symbolise l’expulsion des impies (v. 4, Non sic impii: non sic, sed tanquam pulvis quem proicit ventus a facie terre // Il n'en est pas ainsi des impies: ils sont comme la poussière que le vent disperse de dessus la surface de la terre). A droite, un groupe d’impies est emporté par des démons vers les abîmes enflammés de l’enfer (v. 6, et iter impiorum peribit // le chemin des impies périra) et, trois hommes nus tombent dans la bouche de l’enfer (v. 5, non resurgunt impii in iudicio // les impies ne ressusciteront point dans le jugement).

We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x