Grandes Heures d’Anne de Bretagne

f. 47v, La Crucifixion


Page précédente

Madeleine, les cheveux découverts et dénoués, embrasse les pieds sanglants de Jésus. À gauche la Vierge, à droite saint Jean, dans des attitudes douloureuses. Le ciel étoilé baigne d’une clarté bleuâtre un paysage nocturne – effet cher à Bourdichon – où l’on voit une troupe de soldats aux armures dorées regagnant Jérusalem.


Grandes Heures d’Anne de Bretagne f. 47v, La Crucifixion

Page précédente

f. 47v, La Crucifixion

Madeleine, les cheveux découverts et dénoués, embrasse les pieds sanglants de Jésus. À gauche la Vierge, à droite saint Jean, dans des attitudes douloureuses. Le ciel étoilé baigne d’une clarté bleuâtre un paysage nocturne – effet cher à Bourdichon – où l’on voit une troupe de soldats aux armures dorées regagnant Jérusalem.


Préférences en matière de cookies

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services en analysant vos habitudes de navigation. Pour plus d'informations, vous pouvez lire notre politique en matière de cookies. Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton Accepter ou configurer ou refuser leur utilisation en cliquant ICI.