Dioscoride de Cibo et Mattioli

Herbe de la Saint-Jean (Hypericum perforatum), f. 83r


Page précédente

D’aucuns appellent le millepertuis androsème, d’autres corion et d’autres chamaepytis, parce que sa graine sent aussi la résine de pin. C’est une herbe rougeâtre, branchue, et de la hauteur d’un bon pan. Ses feuilles ressemblent à celles de la rue. Sa fleur est jaune, semblable au violier, et quand on la froisse entre les doigts, elle rend un jus rouge comme sang : d’où son surnom d’androsème. Elle produit des gousses velues, de forme ronde et allongée, de la grosseur d’un grain d’orge ; au dedans se trouve une graine noire, ayant une odeur résineuse. Elle croît dans des lieux cultivés et dans des lieux âpres. Appliquée par le bas, elle provoque le flux menstruel, bue avec du vin, elle guérit des fièvres tierces et quartes. Sa graine prise en breuvage l’espace de quarante jours guérit la sciatique ; ses feuilles, appliquées en cataplasme avec la graine, guérissent les brûlures du feu (f. 82v).

Dioscoride de Cibo et Mattioli Herbe de la Saint-Jean (Hypericum perforatum), f. 83r

Page précédente

Herbe de la Saint-Jean (Hypericum perforatum), f. 83r

D’aucuns appellent le millepertuis androsème, d’autres corion et d’autres chamaepytis, parce que sa graine sent aussi la résine de pin. C’est une herbe rougeâtre, branchue, et de la hauteur d’un bon pan. Ses feuilles ressemblent à celles de la rue. Sa fleur est jaune, semblable au violier, et quand on la froisse entre les doigts, elle rend un jus rouge comme sang : d’où son surnom d’androsème. Elle produit des gousses velues, de forme ronde et allongée, de la grosseur d’un grain d’orge ; au dedans se trouve une graine noire, ayant une odeur résineuse. Elle croît dans des lieux cultivés et dans des lieux âpres. Appliquée par le bas, elle provoque le flux menstruel, bue avec du vin, elle guérit des fièvres tierces et quartes. Sa graine prise en breuvage l’espace de quarante jours guérit la sciatique ; ses feuilles, appliquées en cataplasme avec la graine, guérissent les brûlures du feu (f. 82v).

Préférences en matière de cookies

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services en analysant vos habitudes de navigation. Pour plus d'informations, vous pouvez lire notre politique en matière de cookies. Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton Accepter ou configurer ou refuser leur utilisation en cliquant ICI.