Les Heures de Charles d’Angoulême

 Bibliothèque nationale de France, Paris




Cote: Latin 1173
Date: c. 1485 
Lieu d’origine: France
Format: ±215 x 155 mm
Peintre: Robinet Testard
230 pages dont 38 enluminures à pleine page
Reliure en cuir rouge décoré à l’or
Volume de commentaires en couleurs rédigé par Maxence Hermant y Séverine Lepape (BnF)
« Quasi-original », édition première, unique, numérotée et limitée à 987 exemplaires certifiés par notaire
ISBN: 978-84-16509-11-9

 


Les Heures de Charles d’Angoulême

Cote: Latin 1173
Date: c. 1485 
Lieu d’origine: France
Format: ±215 x 155 mm
Peintre: Robinet Testard
230 pages dont 38 enluminures à pleine page
Reliure en cuir rouge décoré à l’or
Volume de commentaires en couleurs rédigé par Maxence Hermant y Séverine Lepape (BnF)
« Quasi-original », édition première, unique, numérotée et limitée à 987 exemplaires certifiés par notaire
ISBN: 978-84-16509-11-9

 




Commentary volume

Volume de commentaires

Les Heures de Charles d’Angoulême  Bibliothèque nationale de France, Paris


Sommaire
 
De l’éditeur au lecteur
Manuel Moleiro
 
Préface
Séverine Lepape
Conservateur
Musée du Louvre

Charles d’Angoulême et sa bibliothèque
Maxence Hermant
Conservateur
Département des manuscrits, BnF


Description et contenu du manuscrit
Maxence Hermant / Séverine Lepape
  
Les deux enlumineurs : Robinet Testard et Jean Bourdichon
Maxence Hermant
  
Robinet Testard et la gravure
Séverine Lepape

La Grande Passion gravée d’Israhel van Meckenem
dans les Heures de Charles d’Angoulême
Séverine Lepape

Description iconographique
Maxence Hermant / Séverine Lepape
 
Bibliographie 
Index d’œuvres citées

ISBN: 978-84-16509-14-0
 

Les Heures de Charles d’Angoulême  Bibliothèque nationale de France, Paris




Descripcion

Description

Les Heures de Charles d’Angoulême  Bibliothèque nationale de France, Paris


Ce livre d’heures, réalisé pour Charles d’Angoulême (père de François Ier) est sans doute l’œuvre la plus personnelle d’un des enlumineurs les plus originaux que la France ait donné : Robinet Testard. En effet, cet artiste doué d’une grande capacité d’invention, a crée un ouvrage complètement inédit : dès les premières pages, celles du calendrier, nous découvrons des scènes qui nous surprennent de par leur originalité. Testard introduit des paysages exotiques et des figures botaniques, un acrostiche à base de figures grotesques que l’on retrouve d’habitude dans les cahiers d’alphabets, et mélange des scènes mythologiques aux scènes religieuses, qui sont, elles aussi, tout à fait particulières. En effet, pour les compositions du cycle de la Passion, Testard utilise, en les réinterprétant, des gravures qu’il dote d’un coloris intense et vif et où la troisième dimension est pratiquement absente, ce qui permet une meilleure lisibilité des scènes. Et si ce livre d’heures n’était pas suffisamment étrange et à contre-courant, on y retrouve aussi une enluminure de Bourdichon (le maître des Grandes Heures d’Anne de Bretagne) !



Commentaires en ligne


Les Heures de Charles d’Angoulême
 Bibliothèque nationale de France, Paris


5 (3 avis au total) 5 1 (3)

Voir plus d'avis ()

Les Heures de Charles d’Angoulême

 Bibliothèque nationale de France, Paris

Description

Ce livre d’heures, réalisé pour Charles d’Angoulême (père de François Ier) est sans doute l’œuvre la plus personnelle d’un des enlumineurs les plus originaux que la France ait donné : Robinet Testard. En effet, cet artiste doué d’une grande capacité d’invention, a crée un ouvrage complètement inédit : dès les premières pages, celles du calendrier, nous découvrons des scènes qui nous surprennent de par leur originalité. Testard introduit des paysages exotiques et des figures botaniques, un acrostiche à base de figures grotesques que l’on retrouve d’habitude dans les cahiers d’alphabets, et mélange des scènes mythologiques aux scènes religieuses, qui sont, elles aussi, tout à fait particulières. En effet, pour les compositions du cycle de la Passion, Testard utilise, en les réinterprétant, des gravures qu’il dote d’un coloris intense et vif et où la troisième dimension est pratiquement absente, ce qui permet une meilleure lisibilité des scènes. Et si ce livre d’heures n’était pas suffisamment étrange et à contre-courant, on y retrouve aussi une enluminure de Bourdichon (le maître des Grandes Heures d’Anne de Bretagne) !

volume de commentaires

Les Heures de Charles d’Angoulême  Bibliothèque nationale de France, Paris
Sommaire
 
De l’éditeur au lecteur
Manuel Moleiro
 
Préface
Séverine Lepape
Conservateur
Musée du Louvre

Charles d’Angoulême et sa bibliothèque
Maxence Hermant
Conservateur
Département des manuscrits, BnF


Description et contenu du manuscrit
Maxence Hermant / Séverine Lepape
  
Les deux enlumineurs : Robinet Testard et Jean Bourdichon
Maxence Hermant
  
Robinet Testard et la gravure
Séverine Lepape

La Grande Passion gravée d’Israhel van Meckenem
dans les Heures de Charles d’Angoulême
Séverine Lepape

Description iconographique
Maxence Hermant / Séverine Lepape
 
Bibliographie 
Index d’œuvres citées

ISBN: 978-84-16509-14-0
 

Enluminures

Caractéristiques

Cote: Latin 1173
Date: c. 1485 
Lieu d’origine: France
Format: ±215 x 155 mm
Peintre: Robinet Testard
230 pages dont 38 enluminures à pleine page
Reliure en cuir rouge décoré à l’or
Volume de commentaires en couleurs rédigé par Maxence Hermant y Séverine Lepape (BnF)
« Quasi-original », édition première, unique, numérotée et limitée à 987 exemplaires certifiés par notaire
ISBN: 978-84-16509-11-9

 

Commentaires

Voir plus d'avis ()

Préférences en matière de cookies

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services en analysant vos habitudes de navigation. Pour plus d'informations, vous pouvez lire notre politique en matière de cookies. Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton Accepter ou configurer ou refuser leur utilisation en cliquant ICI.