Les Heures de Charles d’Angoulême

Les Heures de Charles d’Angoulême La Résurrection du Christ (f. 110v)

Page précédente

La Résurrection du Christ (f. 110v)

Au premier plan, le Christ sort du sarcophage en sauveur du monde, bénissant de la main droite et portant une grande croix processionnelle de la main gauche. Le soldat à gauche (peut-être Malchus) est comme saisi de cette apparition, tandis que celui de droite ne semble guère sortir de son sommeil. À l’arrière-plan le Christ aux limbes délivre les premiers hommes, Adam et Eve en tête, écrasant de sa croix un démon et faisant fi des tirs d’arquebuse et des pierres lancées par deux diables.

Meckenem a indiscutablement repris la frontalité du Christ sortant triomphalement du tombeau de la gravure au même sujet de Schongauer, mais son attention toute particulière pour le paysage vient vraisemblablement de sa connaissance de modèles néerlandais, comme en témoigne le panneau droit du retable de la Passion de Dirk Bouts à Grenade.

La mise en couleurs de Robinet Testard est simple et garde l’essentiel de l’estampe, mais elle donne au Christ une noblesse et une suavité dont la gravure était dépourvue.

Séverine Lepape
Conservateur 
Musée du Louvre


We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x