Le Livre du Golf (Livre d´Heures)

f. 21r, mars


Page précédente

Dans le bas de page du folio 21r., en complément de la scène principale, on trouve des scènes spécifiquement liées au travail agricole : un paysan dirige le soc, une lourde charrue à roues dont on trouve les premières manifestations artistiques dans les manuscrits du XIème siècle. La charrue est tirée par un attelage de chevaux, sur lequel il secoue un fouet, qui la traîne dans le champ pour faire pousser des cultures telles que l'orge ou l'avoine ; à sa ceinture, il porte une pochette servant à contenir de petits outils. À droite, un autre agriculteur taille les parties mortes des sarments à l'aide d'un couteau.

Dans le Livre du Golf survit la composition classique du laboureur au premier plan avec des arbres à l'arrière-plan, comme dans les images des mois de l'Antiquité tardive. La plus ancienne preuve iconographique de la charrue lourde à roues apparaît dans des scènes de labour au mois de janvier dans deux manuscrits du XIème siècle où, toutefois, la traction est encore bovine. Le plus ancien modèle préservé du thème du labourage avec une charrue quadrangulaire à roues tirée par un attelage de chevaux se trouve dans le bas de page de la Tapisserie de Bayeux (1077-1088), un véritable témoignage de la diffusion des nouvelles techniques agricoles d'Europe du Nord. 

Sur le côté droit du bas de page entourant le texte du calendrier figure le signe du Bélier dans un médaillon en forme de larme, sous lequel est écrit « ari-/es » . La constellation zodiacale appartient au type du bélier de profil, orienté de droite à gauche.

Carlos Miranda García-Tejedor
Docteur en Histoire


f. 21r du Livre du Golf: calendrier du mois de mars

Page précédente

f. 21r, mars

Dans le bas de page du folio 21r., en complément de la scène principale, on trouve des scènes spécifiquement liées au travail agricole : un paysan dirige le soc, une lourde charrue à roues dont on trouve les premières manifestations artistiques dans les manuscrits du XIème siècle. La charrue est tirée par un attelage de chevaux, sur lequel il secoue un fouet, qui la traîne dans le champ pour faire pousser des cultures telles que l'orge ou l'avoine ; à sa ceinture, il porte une pochette servant à contenir de petits outils. À droite, un autre agriculteur taille les parties mortes des sarments à l'aide d'un couteau.

Dans le Livre du Golf survit la composition classique du laboureur au premier plan avec des arbres à l'arrière-plan, comme dans les images des mois de l'Antiquité tardive. La plus ancienne preuve iconographique de la charrue lourde à roues apparaît dans des scènes de labour au mois de janvier dans deux manuscrits du XIème siècle où, toutefois, la traction est encore bovine. Le plus ancien modèle préservé du thème du labourage avec une charrue quadrangulaire à roues tirée par un attelage de chevaux se trouve dans le bas de page de la Tapisserie de Bayeux (1077-1088), un véritable témoignage de la diffusion des nouvelles techniques agricoles d'Europe du Nord. 

Sur le côté droit du bas de page entourant le texte du calendrier figure le signe du Bélier dans un médaillon en forme de larme, sous lequel est écrit « ari-/es » . La constellation zodiacale appartient au type du bélier de profil, orienté de droite à gauche.

Carlos Miranda García-Tejedor
Docteur en Histoire


Préférences en matière de cookies

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services en analysant vos habitudes de navigation. Pour plus d'informations, vous pouvez lire notre politique en matière de cookies. Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton Accepter ou configurer ou refuser leur utilisation en cliquant ICI.