Dioscoride de Cibo et Mattioli

Alkékenge (Physalis alkekengi), f. 4r


Page précédente

Il existe une autre espèce de morelle, appelée précisément halicacabus. Elle a des feuilles semblables à la précédente, quoique plus larges ; ses petites tiges, lorsqu’elles poussent, s’inclinent vers le sol. Son fruit forme des follicules ronds semblables à des vessies rougeâtres ; il est rond, lustré, comme les grains de raisin que l’on met aux couronnes de fleurs pour les embellir. Elle possède les mêmes propriétés que la morelle et l’on s’en sert de la même manière, excepté qu’elle n’est pas bonne à manger. Sa graine a des effets diurétiques et guérit la jaunisse. On extrait le jus des deux herbes, on le fait sécher à l’ombre et on le conserve pour ses divers usages (f. 7v).

Dioscoride de Cibo et Mattioli Alkékenge (Physalis alkekengi), f. 4r

Page précédente

Alkékenge (Physalis alkekengi), f. 4r

Il existe une autre espèce de morelle, appelée précisément halicacabus. Elle a des feuilles semblables à la précédente, quoique plus larges ; ses petites tiges, lorsqu’elles poussent, s’inclinent vers le sol. Son fruit forme des follicules ronds semblables à des vessies rougeâtres ; il est rond, lustré, comme les grains de raisin que l’on met aux couronnes de fleurs pour les embellir. Elle possède les mêmes propriétés que la morelle et l’on s’en sert de la même manière, excepté qu’elle n’est pas bonne à manger. Sa graine a des effets diurétiques et guérit la jaunisse. On extrait le jus des deux herbes, on le fait sécher à l’ombre et on le conserve pour ses divers usages (f. 7v).

Préférences en matière de cookies

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services en analysant vos habitudes de navigation. Pour plus d'informations, vous pouvez lire notre politique en matière de cookies. Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton Accepter ou configurer ou refuser leur utilisation en cliquant ICI.