Traité d’Albumasar (Liber Astrologiae)

The British Library, Londres  




Le Traité d’Albumasar est l’un des livres illustrés les plus fascinants du Moyen Âge. Ses pages invitent à un voyage intellectuel qui évoque la migration des mythologies de l’Antiquité vers la civilisation Arabe pour atteindre l’illumination dans l’Occident médiéval. Le texte est composé de fragments de l’œuvre du plus grand astrologue arabe de l’Histoire, Albumasar, prélevés sur une traduction réalisée par la mythique école de traducteurs de Tolède.

L’importance de ce volume réside dans le fait qu’il est le premier à résumer la mythologie astrale des grandes civilisations – égyptienne, grecque, perse et indienne – dans un seul ouvrage richement illustré. Son magnifique cycle iconographique ne comprend pas seulement des formes singulières des planètes et des signes du zodiaque d’origine grecque, mais aussi une série déconcertante de dessins de constellations imaginés par les civilisations orientales pour définir la position des étoiles.

L’astrologie a laissé son empreinte dans presque tous les domaines du savoir médiéval ; à la fin du Moyen Âge, elle s’enseignait dans les grandes facultés de médecine européennes, car la position des étoiles était considérée comme indispensable pour établir des diagnostics médicaux.

« Quasi-original », édition première, unique, numérotée et limitée à 987 exemplaires certifiés devant notaire
Traité d´Albumasar (Liber astrologiae), Sloane Ms. 3983, moitié du XIVe siècle.

Le Traité d’Albumasar est l’un des livres illustrés les plus fascinants du Moyen Âge. Ses pages invitent à un voyage intellectuel qui évoque la migration des mythologies de l’Antiquité vers la civilisation Arabe pour atteindre l’illumination dans l’Occident médiéval. Le texte est composé de fragments de l’œuvre du plus grand astrologue arabe de l’Histoire, Albumasar, prélevés sur une traduction réalisée par la mythique école de traducteurs de Tolède.

L’importance de ce volume réside dans le fait qu’il est le premier à résumer la mythologie astrale des grandes civilisations – égyptienne, grecque, perse et indienne – dans un seul ouvrage richement illustré. Son magnifique cycle iconographique ne comprend pas seulement des formes singulières des planètes et des signes du zodiaque d’origine grecque, mais aussi une série déconcertante de dessins de constellations imaginés par les civilisations orientales pour définir la position des étoiles.

L’astrologie a laissé son empreinte dans presque tous les domaines du savoir médiéval ; à la fin du Moyen Âge, elle s’enseignait dans les grandes facultés de médecine européennes, car la position des étoiles était considérée comme indispensable pour établir des diagnostics médicaux.

« Quasi-original », édition première, unique, numérotée et limitée à 987 exemplaires certifiés devant notaire

Enluminures
Traité d’Albumasar (Liber Astrologiae)
The British Library, Londres  



Description

Traité d’Albumasar (Liber Astrologiae) The British Library, Londres  


Codex enluminé, traité d’astrologie qui résume la mythologie astrale des grandes civilisations : égyptienne, grecque, perse et indienne. 

Cote : Sloane Ms. 3983
Date : moitié du XIVe siècle
Format : ± 270 x 186 mm
102 pages, 72 enluminures à pleine page
Reliure en maroquin rouge décoré à l'or
Volume de commentaires en couleurs

« Quasi-original », édition première, unique, numérotée et limitée à 987 exemplaires certifiés devant notaire


We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x