Grandes Heures d’Anne de Bretagne

f. 19v, Saint Luc montre le portrait de la Vierge


Page précédente

L’évangéliste auquel les chrétiens doivent à peu près toute leur connaissance de la Vierge est figuré présentant un portrait de la Mère de Dieu. Une ancienne tradition voulait d’ailleurs que Luc ait été peintre de son métier. À sa droite, le taureau, son symbole. Le fond d’architecture à l’italienne n’a ici qu’une valeur décorative.


Grandes Heures d’Anne de Bretagne f. 19v, Saint Luc montre le portrait de la Vierge

Page précédente

f. 19v, Saint Luc montre le portrait de la Vierge

L’évangéliste auquel les chrétiens doivent à peu près toute leur connaissance de la Vierge est figuré présentant un portrait de la Mère de Dieu. Une ancienne tradition voulait d’ailleurs que Luc ait été peintre de son métier. À sa droite, le taureau, son symbole. Le fond d’architecture à l’italienne n’a ici qu’une valeur décorative.


Préférences en matière de cookies

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services en analysant vos habitudes de navigation. Pour plus d'informations, vous pouvez lire notre politique en matière de cookies. Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton Accepter ou configurer ou refuser leur utilisation en cliquant ICI.