Dioscoride de Cibo et Mattioli

Dioscoride de Cibo et Mattioli Arum (Arum italicum), ff. 52v-53
Page précédente

Arum (Arum italicum), ff. 52v-53

Les feuilles de l’arum, que les Syriens appellent lupha, ressemblent beaucoup à celles de la serpentaire, bien qu’elles soient plus longues et moins bariolées. De sa tige rougeâtre et longue d’un empan, semblable à un pilon, naît le pistil d’une couleur jaune safran. / Il produit une racine blanche identique à celle de la serpentaire, mais d’une saveur moins prononcée. C’est pour cette raison qu’elle est employée en cuisine, tout comme ses feuilles conservées au sel. Après avoir séché, les feuilles de l’arum peuvent se manger cuites. / La racine, le pistil et les feuilles de cette plante partagent les mêmes vertus que celles de la serpentaire. / Appliquée en guise d’emplâtre une fois mélangée à de la bouse de bœuf, sa racine permet également de soulager la goutte. Elle se conserve de la même façon que la racine de la serpentaire et, étant donné son goût moins prononcé, on l’utilise plus souvent dans la préparation de repas.

We use private and third party cookies to improve our services by analyzing your browsing habits. If you continue to browse, we consider that you accept its use. Learn more x